Achat, location, copropriété : que choisir ?

Précision liminaire : à compter de 2017, l'activité de loueur d'ULM n'est plus exercée par la société Air Plaisir.   

 

Vous souhaitez pratiquer l'ULM en ayant l'assurance d'avoir adopté la solution la plus adaptée à vos besoins ainsi qu'à vos moyens financiers.

Ces quelques conseils se proposent de vous y aider.

 

  • Avantages et contraintes des 3 principales solutions envisageables
    Le document (pdf) disponible en téléchargement ci-dessous vous en offre une vision synthétique.

  • Aide à la décision : le rapprochement des coûts fixes avec votre temps de vol

    Les coûts fixes, dont en particulier le coût de stockage (notamment en Ile-de-France), après celui de l'acquisition, peuvent représenter des montants importants. De même, le coût d'une assurance vol et accident, quasiment incontournable sur un appareil neuf valant plusieurs dizaines de milliers d'euros, peut dépasser les 2000 € annuels.

    Dès lors, ce poids des coûts fixes plaide dans la plupart des cas pour la mise en œuvre d'autres solutions que la toute propriété à chaque fois que celles-ci s'offrent à vous.

    Ainsi, les simulations financières qui peuvent être réalisées en la matière tendent à démontrer l'avantage économique de la location sur la toute propriété si vous volez moins de 80, voire d'une centaine d'heures par an. Rappelons à cet égard que la plupart des pilotes de loisirs volent en France en moyenne moins d'une trentaine d'heures par an.

    A titre d'exemple, pour un autogire acheté neuf et au comptant 60 K€, stocké en Ile-de-France, revendu 25 K€ au bout de 10 ans d'usage à raison de 30 heures de vol/an, le coût moyen effectif d'une heure de vol approchera les 260 €.
     
    Bien qu'offrant moins de souplesse que la location, la copropriété peut aussi se révéler une alternative intéressante pour partager les coûts fixes entre les différents copropriétaires et limiter l'investissement de départ lié à l'acquisition d'un appareil.

    A titre d'exemple, pour un autogire acheté neuf et au comptant 60 K€, financé à 3 copropriétaires, stocké en Ile-de-France, revendu 44 K€ au bout de 5 ans d'usage à raison de 90 heures de vol/an, le coût moyen effectif d'une heure de vol descendra sous les 110 euros.

    Pour vous aider à faire votre choix, fonction des particularités de votre situation et de votre projet, vous trouverez en téléchargement ci-dessous un classeur de simulation (au format LibreOffice Calc) qui vous permettra de tester jusqu'à 5 hypothèses différentes simultanément. Complétez ce classeur de simulation selon les hypothèses qui sont propres à votre projet dans la feuille « hypothèses » (pour simuler un projet en mode copropriété, portez-y le montant des coûts fixes par copropriétaire). Vous pourrez ensuite (dans la feuille « Simulateur ») comparer directement le coût d'une heure de vol en (co)propriété à celui d'une heure de location.

 

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (ulm-achat-copro-loc-simulateur.ods)ulm-achat-copro-loc-simulateur.ods[Simulateur / Comparateur de coûts au format Calc (LibreOffice)]25 Ko
Télécharger ce fichier (ulm-achat-copro-loc-synthese.pdf)ulm-achat-copro-loc-synthese.pdf[Tableau comparatif avantages / contraintes des différentes solutions envisageables]77 Ko